Yahoo ! : Le plus grand piratage informatique de l’histoire

Yahoo ! : Le plus grand piratage informatique de l’histoire

La série noire continue pour la société américaine Yahoo! . Le groupe internet vient de déclarer avoir été victime d’une cyberattaque en août 2013. Plus d’un milliard de comptes ont été compromis. Un triste bilan qui s’ajoute à la précédente cyberattaque dévoilée en septembre et ayant frappée 500 millions de personnes.

La multinationale détient désormais le triste record du plus grand piratage ayant touché internet. Un record dont il se serait allègrement passé. En pleine difficulté financière depuis plusieurs années, la multinationale qui a révolutionné Internet lors de sa création en 1994 est au plus mal.

Les noms, prénoms, adresses électroniques et mots de passe d’un milliard d’utilisateurs ont été dérobés. Même si les données bancaires et les informations relatives aux cartes de crédit n’ont pas été affectées, cette énième attaque pourrait signer la fin du groupe.

Le souffre-douleur des hackers

Malheureusement pour la multinationale, ce n’est pas la première fois qu’elle est victime de ce genre d’attaque, loin de là…

  • 2012 : 450 000 comptes utilisateurs sont mis en ligne par des cybercriminels. La même année le tristement célèbre cybercriminel Peace of Mind met en vente plus de 200 millions d’identifiants de compte Yahoo !.
  • 2013 : Les comptes de nombreux utilisateurs sont piratés et utilisés pour envoyer des spams à leurs contacts.
  • 2014 : Yahoo ! réinitialise les mots de passe des utilisateurs après avoir remarqué que les identifiants avaient été volés.
  • 2016 : Le groupe admet avoir été victime d’une cyberattaque massive en 2014 touchant 500 millions d’utilisateurs.

Prenez vos précautions 

Inutile de vous dire qu’il est impératif de changer votre mot de passe Yahoo ! si ce n’est pas encore fait. Si vous utilisiez également ce mot de passe pour d’autre services, nous vous recommandons de le changer aussi. A noter que lors de la rédaction de votre « Question secrète », choisissez là de manière intelligente. Prenez une question dont vous seul connaissez la réponse. Évitez les classiques tels que « Quel est le nom de votre animal de compagnie ? », « Quel est votre deuxième prénom ? », etc.

Ce genre de cyberattaque remet en question la confiance que beaucoup d’entre nous accorde à internet. Nous vous invitons à lire notre article sur la surveillance de masse.

Thomas Loriaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *