Lecteur vidéo

2016 : De la vidéo, rien que de la vidéo

Pourriez-vous imaginer le web sans vidéos ? Non ? C’est normal, et même naturel ! Cela n’a pas échappé aux géants du web qui comptent bien en tirer parti !

Le visuel est roi

Nos yeux sont naturellement attirés par les éléments visuels. Et cette tendance prend de plus en plus de place sur le web. Concrètement, un tiers des activités en ligne consiste à regarder des vidéos. D’ici 2018, cela devrait monter jusqu’à 79% (Source 2 et 3).  Le visuel est donc en train de coloniser l’espace numérique. On le retrouve sous de nombreuses formes :

  • Infographie
  • Gif
  • Timelapse et Boomerang
  • Photo animée
  • Vidéo

La vidéo a énormément de succès. Elle permet de saisir le contenu nettement plus rapidement. Les chiffres qui suivent ne laissent aucun doute sur les préférences des utilisateurs :

80% Vidéo, 20% Contenu

La majorité des utilisateurs regardent des videos

(Source 3)

La vidéo plaît, c’est indéniable ! Placer le mot « vidéo » dans le sujet d’un e-mail augmente le taux d’ouverture de 19%, le taux de clic de 65% (Source 2). Facilité, rapidité, efficacité, la vidéo convient parfaitement à l’internaute pressé. Elle satisfait aussi l’instinct de zappeur des « millenials » ou génération Y (nés entre 1980 et 2000). Les réseaux sociaux ont bien décidé d’exploiter cette tendance, quitte à partir dans tous les sens….

Snapchat : le précurseur 

Logo Snapchat

snapchat

Le réseau social Snapchat fait figure de précurseur en matière de vidéo. Ses créateurs ont compris en premier le besoin de partager des vidéos courtes et instantanées.

 

Snapchat en quelques chiffres :

  • 150 millions d’utilisateurs chaque jour
  • 71% de moins de 25 ans
  • Une valeur estimée de 20 milliards de dollars

Mais la véritable force de l’appli réside ailleurs. Parmi ses utilisateurs, un tiers produit des « stories » (une succession de courtes vidéos). Des chiffres impressionnants ! En effet, la majorité des utilisateurs sont généralement passifs. Ils ne font que consommer des contenus.  Le réseau Snapchat génère donc énormément d’engagement, ce qui vaut de l’or en marketing [en savoir plus]. Les autres réseaux sociaux n’ont donc pas tardé à s’engouffrer dans la brèche.

La bataille des suiveurs

Facebook a tenté de racheter Snapchat, mais le petit fantôme a refusé. Depuis, le géant des réseaux sociaux tente donc de trouver des placebos… en s’éparpillant sur tous les fronts :

  • Instagram et ses « stories », véritable copié collé de Snapchat
  • Facebook Live qui permet de partager des vidéos en direct (comme Périscope)
  • Lifestage, destiné aux « millenials » qui leur permet de se présenter, de partager leurs humeurs et de créer des communautés uniquement par le biais de vidéos
  • Messenger Instant Video qui permet d’intégrer des vidéos instantanées aux messages texte
  • WhatsApp, dont la dernière mise à jour reprend de nombreux codes visuels de Snapchat

Google tente, lui aussi, de surfer sur la vague en lançant Google Duo. Il s’agit d’un service d’appel vidéo très proche de Skype. Mais le géant de Mountain View mise surtout sur son projet de transformer YouTube en réseau social.  Un onglet « community » vient d’être créé ; il permet aux gens de partager d’autres contenus que la vidéo.

L’utilisateur se retrouve donc face à des applis toutes similaires et se lasse très vite.

L’enjeu : Innover !

Applications

Ensemble d’applications

En réalité, l’attente du public, c’est la nouveauté. La plupart des applis donnent l’impression de piétiner, alors que la vidéo, elle, n’attend pas. La technologie repousse sans cesse ses limites :

  • La réalité augmentée
  • La réalité virtuelle
  • Les vidéos en 4k
  • Les vidéos 360°

La route est donc ouverte pour l’esprit ingénieux qui trouvera comment faire rentrer ses formats encore peu répandus dans la vie quotidienne des connectés.

( Sources : Chiffres Snapchat /25 statistiques sur le vidéo marketing / 110 statistiques sur le vidéo marketing )

Madila Marbaix

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *